Binance admet que son stablecoin BUSD n'a pas toujours été garanti à 100% par des dollars américains