Au Japon, TEPCO utilise les surplus d’électricité pour miner du Bitcoin (BTC)