[ICO] La Banque des Industries Manufacturières et son token $BIM

  • -3
    -

    Bonjour à vous communauté de CryptoFR 🙂

    Je suis Kylian BEDOUET, directeur de la communication chez la BIM, et je vous présente aujourd’hui le projet pour lequel je travaille : la Banque des Industries Manufacturières.

    La Banque des Industries Manufacturières (BIM) vise à démocratiser l’utilisation de la technologie blockchain auprès des investisseurs institutionnels et du grand public. Pour le grand public, le jeton $BIM est échangeable contre un ensemble de biens et services disponibles auprès de nos sites partenaires.

    La mission que s’est donnée la BIM est de concilier cryptomonnaie, blockchain et économie réelle en créant une cryptomonnaie, le $BIM, qui soit faiblement corrélée au marché des cryptomonnaies grâce à des actifs sous-jacents dans l’économie réelle(startup, PME, sociétés immobilières…), et qui soit facilement échangeable et utilisable dans l’économie réelle.

    La Banque des industries Manufacturières, « la BIM », propose des tokens échangeables contre des biens et services à des acheteurs (« les investisseurs ») qui peuvent les acquérir en cryptomonnaies ou en monnaie fiduciaire.

    Le montant collecté par la vente de ces tokens permet à la BIM de construire un portefeuille diversifié d’actifs grâce à la technologie blockchain. Comme cela est courant pour les autres jetons d’utilité, le token $BIM (« le $BIM ») pourra être placé avec un rendement annuel de 5%.

    Avec les tokens placés, la BIM souscrit au capital d’entreprises non-cotées en bourse (des sociétés déjà existantes ou des sociétés ad-hoc créées pour adresser un marché à fort potentiel).

    Le $BIM est aussi un jeton de gouvernance. Ainsi, les détenteurs de $BIM pourront participer au choix des projets financés et voter les décisions importantes de l’écosystème, puisque la BIM est une organisation autonome décentralisée (DAO).

    La BIM développe donc une cryptomonnaie au service de l’économie réelle, de la réindustrialisation et de la transition écologique, qui protège à la fois les épargnants et la planète.
    Le jeton numérique $BIM (jeton ERC20) est l’une des brique essentielle de la BIM, et repose sur la blockchain Polygon qui est proche de la neutralité carbone.

    La BIM rassemble et développe plusieurs solutions intégrées qui, ensemble, constituent un écosystème complet rendant possible la réindustrialisation et la
    transition écologique :
    Les 7 plateformes de la BIM
    En résumé :

    BIM Finance : permet d’acquérir les $BIM tokens, afin d’acheter des produits et services développés par la BIM ou ses partenaires, filiales et affiliés. Avec BIM Finance vous pouvez aussi stacker vos $BIM et obtenir une rentabilité annuelle de 5%. Votre portefeuille en $BIM soutiendra différents projets diversifiés (Start-up, PME, Crypto, Immobilier).

    BIM Pay : module de paiement compatible avec WordPress & Shopify avec des frais de transaction, bien moins chers que les solutions existantes. Il permet aux détenteurs de $BIM de les échanger contre des produits et services dans l’économie réelle.
    Il est par exemple possible de payer en $BIM, par exemple - à titre expérimental, le mini lave-vaisselle Bob au prix de 199 $BIM💥 👇

    https://damianpy.business/produit/bob-le-mini-lave-vaisselle/

    BIM Direct : Bim Direct est le service d’achat et de sourcing externalisé des PME/PMI et des start-ups industrielles françaises et européennes.

    BIM Shop : site internet qui permet de réaliser des achats en ligne pour les particuliers (B2C), qui référence des produits de différentes marques qui répondent à la charte éthique de la BIM (provenance, impact carbone).

    BIM Immo : plateforme de web 3.0 qui permet de devenir propriétaire de biens immobiliers grâce la tokenisation de celui-ci.

    BIM Computing : fabrication de claviers, souris, unités centrales innovantes made in France. Ouverte au monde du gaming et de l’e-sports.

    BIM Robotics : conception et fabrication de robots utiles fabriqués en France.

    Toutes ces plateformes s’inscrivent dans une roadmap sur laquelle l’équipe du projet possède de l’avance :

    Roadmap.png

    Aujourd’hui nous sommes donc en pleine levée de fonds, actuellement à l’étape de la vente privée où le $BIM est achetable au prix de 0,8$ sur notre site web, vous pouvez investir directement en Euros ou en USDT/USDC.

    Concernant nos différentes campagnes de financement les voici, avec les gains associés :financemnets.png

    Je met à votre disposition une interview du CTO de la BIM, Léo Pestre, qui répond à beaucoup de questions et explique en détail le projet :
    Youtube Video

    Si vous souhaitez consulter notre Livre Blanc complet le voici :
    https://www.bim.finance/theme/fr/document/White_Paper_BIM_FR.pdf

    Vous pouvez nous contacter par mail, ou sur notre site web :

    Suivez-nous aussi sur nos réseaux sociaux :

    Merci d’avoir pris le temps de me lire ! Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas je suis à votre service 😃

    CamilleHonneur Arno 2 Replies
  • -

    @Kylian-b

    Bonjour Kylian

    Merci pour la présentation qui est claire. Je m’interroge sur la réglementation applicable aux dispositifs, leur personnalité morale et les fonds propres.

    La dénomination : pour s’appeler “banque” il faut être un établissement de crédit. Si l’intention n’est pas de recueillir des fonds et de proposer des crédits, il faudra changer de nom. C’est non négociable sinon l’ACPR va vous tomber dessus au nom de l’article L511-8 du Code Monétaire et Financier car c’est un délit passible de 3 ans de prison d’après l’article L571-3.

    Cette dénomination inexacte garantit d’arriver directement sur la liste noire de l’AMF qui goûtera aussi peu que moi vos allégations (source LinkedIn)
    adf41142-f52a-4756-a624-c650f70d3546-image.png

    Confirmité réglementaire : l’ICO n’a pas obtenu de visa de l’AMF. Quoiqu’optionnel, il est obligatoire si on souhaite démarcher le public. Il faudra en outre obtenir l’agrément PSAN de l’AMF.

    Si l’intention est de proposer des services de paiement (BIM Pay) pas besoin d’être un établissement de crédit, mais vous serez toujours sujets à la réglementation DSP2 et à l’obligation d’enregistrement auprès de l’ACPR.

    Le DAO d’investissement BIM Finance (ou BIM Groupe ?) est un fonds d’investissement alternatif (FIA) selon la Position AMF n° 2013-16.
    Il faudra prouver que ce futur DAO respecte donc ses obligations réglementaires dans le cadre de la directive AIFM, en particulier l’obligation en termes d’enregistrement et de reporting à l’AMF.

    BIM Finance se positionne aussi en tant que Prestataire de Services de Financement Participatif (PSFP) au titre de l’article L547-1 du Code Monétaire et Financier. Dans ce cas l’agrément auprès de l’AMF est nécessaire si vous vous projetez au-delà de 2023 où l’exercice illégal de l’activité sera pénalement répréhensible. Je vous laisse consulter les joyeusetés prévues par les articles L573-12 à 573-14 du Code Monétaire et Financier.

    Passons sur l’affacturage (BIM Direct) qui est une opération de crédit, d’assurance et de paiement dont les ambitions sont modestes. 65f7ac89-b65e-486e-9558-23e6edfed43a-image.png

    Je vous laisse chercher toutes les cases que vous cochez parmi les agréments ACPR qui prennent environ 6 mois et impliquent que les “responsables de fonctions clé satisfont aux exigences d’honorabilité, de connaissances, d’expérience et de compétences”.

    Personnalité morale et structure capitalistique : “La BIM”, “Banque des Industries Manufacturières”, n’est jamais définie et n’existe que sous forme d’un futur service du holding “Ampère Holding SASU”, société au capital de 1000€.
    e8b68ed8-457f-4775-bbbb-d6ccbdb58827-image.png
    Ni “BIM FInance”, ni “BIM DAO” ne sont définis et n"ont de personnalité morale.

    Le white paper promet clairement

    Le montant collecté par la vente de ces tokens permet à la BIM de construire un portefeuille diversifié d’actifs grâce à la technologie blockchain.

    Il aurait été plus simple d’écrire la vérité : les sommes issues des ventes de jetons $BIM seront versées au capital social d’AMPERE HOLDING propriété à 100% de M. Damian PY.

    Conclusion : Je déconseille donc formellement de participer à l’ICO tant que vous ne renoncez pas à la dénomination “Banque” et ne remplissez pas vos obligations réglementaires. Il y a des limites qu’on ne peut pas franchir.
    Je suis déçu par cette conclusion, mais j’ai l’impression que vous vous êtes emballés et que vous vous dispersez sur des services dont l’analyse est trop superficielle. Je vous recommande de tout mettre en suspens et de revoir complètement votre copie, en priorisant vos services, en prenant un conseil spécialisé, puis de revenir une fois sur les rails avec une roadmap crédible et des objectifs réalistes.

    921427e4-f02c-4fe0-b334-3a866cddbf40-image.png
    La conclusion approximative du white paper ne rassure guère. La BIM n’existe pas et n’est a fortiori pas une fintech. Et parler de la protection des intérêts financiers du plus grand nombre quand on s’affranchit des obligations réglementaires est surréaliste.
    On ne plaisante pas avec l’argent.

    Pourquoi être rigoureux ? Selon cette étude du 20 janvier 2022 Do not rug on me basée sur Uniswap, 98% des tokens sur plus de 27000 analysés sont des scams ou des rug pulls. Les investisseurs le savent de plus en plus et fuiront au moindre red flag.


    Edit 24h après

    Malgré l’absence de retour, Ampère Holding a bien reçu le message et a repeint en urgence “Banque des Industries Manufacturières” en “BIM Groupe” avec quelques ratés. Du coup l’acronyme n’d plus de sens et le “BIM Groupe” toujours pas défini.

    Les comptes Twitter et Instagram ont été supprimés. Ce procédé cavalier est celui des rug pulls et laisse l’impression que ça pourrait se reproduire.
    Screenshot_2022_1103_145817.png

  • -

    72h après,

    Après l’usurpation du titre de banque, la société BIM Finance qui n’existe pas récidive en démarchant le public pour son ICO qui n’a pas le visa de l’AMF.

    Screenshot_2022_1105_190115.png
    d3ca537f-e39a-4420-9988-f7d327b9deab-image.png

    Dans son interview lunaire sur youtube, le “CTO” de cette société qui n’existe pas explique que les demandes d’agrément sont “en cours” en citant la directive MiCA qui n’est même pas encore publiée et encore moins en vigueur.

    Ces personnes n’ont aucune idée de ce qu’elles font. Ne leur confiez pas d’argent. Leur seul objectif est simplement de financer leur haut de bilan gratuitement en conservant 100% du capital sur le dos des pigeons qui reçoivent un shitcoin en échange qui ne leur donne droit à rien à part un droit de vote dans un mystérieux DAO.

    Bender 1 Reply
  • -

    @CamilleHonneur
    Merci pour tes posts. Tu as juste oublié la conclusion qui claque en 2 mots : “Et BIM !!!” 😸

  • -

    Pourquoi ce post a été placé dans les scam ? C’est un peu sévère je trouve. En ce qui me concerne c’est un vrai plaisir de lire les nouveaux projets ici ou sur bitcointalk et lire les remarques, comme celles de Camille par exemple. Mais là c’est totalement biaisé dès le début pour le lecteur si le forum, avec l’autorité qui est la sienne, le considère comme une scam potentiel. C’est dommage, faudrait au moins laisser sa chance au gérant de défendre son projet (ou de s’enfoncer).

    CamilleHonneur 1 Reply
  • -

    @CryptoNite01

    Le fait d’être français et nouveau ne justifie pas de s’affranchir des règles et ce sont bien les seuls arguments qu’on peut trouver à ces jeunes fraîchement sortis de leur alternance en septembre dernier.

    C’est pour leur bien que je leur conseille de tout arrêter avant qu’il ne se sentent trop engagés pour reculer et qu’ils ne commettent un délit. Puis qu’ils fassent un post mortem pour poser les bases ultérieures d’un projet mieux cadré.

    C’est dans l’intérêt général que je déconseille d’encourager ces initiatives bancaIes qui détournent ressources privées et fonds publics des investissements productifs auprès d’entrepreneurs méritants.

    La réglementation existe pour améliorer la résilience du système financier et apporter la confiance dont les acteurs économiques ont besoin.

    Vigilance. Ce n’est pas moi qui le dis
    ac1cb778-b1b1-442f-9b88-b533566e63c9-image.png

    PS: j’ignore pourquoi ils ne viennent pas défendre leur point de vue ici, ils sont au taquet sur Twitter pour une triste communauté crypto constituée de chasseurs de giveaways et pseudo influenceurs qui retweetent entre eux leur prose bariolée

  • -

    @Kylian-b ne viendra pas nous répondre. Le “Directeur de la Communication” ne communique plus nulle part au sujet de BIM / Ampère Holding

    Il a probablement quitté le navire quand il a compris qu’il n’entrerait pas au capital d’Ampère Holding au moment où il n’était que de 1000€ et n’aurait que des shitcoins en récompense de son travail. Je le comprends et lui souhaite bonne continuation.

    Aujourd’hui 545k€ des 550 k€ de l’ICO sont au capital d’Ampère Holding (source Infogreffe et Ellisphere) détenu par un unique actionnaire.

    Quand j’ai questionné le “CTO” sur Twitter au sujet de leurs allégations sur la conformité à la réglementation, ils commencent par botter en touche, puis me traiter de hater, enfin me bloquer. C’est le schéma classique sur Discord et Telegram employé par les rug pulls qui n’aiment pas quand on fait vraiment nos propres recherches.

    e3cf52a1-5d7e-42e2-b36a-9a5d2cdb2c30-image.png
    f797333a-c09d-4f87-9964-7bb42e3f2e05-image.pngbee40044-033f-412f-b6d6-0a867dce2a45-image.png

    Je pense que le “CTO” vient aussi de comprendre qu’il n’a pas sa part du gâteau 😢. Encore un qui aurait dû faire ses propres recherches.
    2d09b298-4c06-458b-b8de-7fe991711a25-image.png

    Sur le fond ce dossier illustre la faille légale qui permet à une société de se financer gratuitement via un ICO sans que les investisseurs n’aient d’actions ou d’obligations en échange. Le fondateur garde 100% du capital et n’a aucune dette. Même si les ICO échouent dans 98% des cas, pourquoi se gêner puisqu’il n’y a rien à perdre ?

  • -

    Leur prévente est un échec total. La blockchain ne ment pas : ils ont récolté 10 000$.

    Voilà une petite vue du BIM token tracker sur Polygon scan. Ca ne se bouscule pas.
    04dfa603-21fb-4d10-b2f6-d14f54abeb77-image.png15c94484-a843-4558-8a6e-52161f4416be-image.png

    Il y a donc
    1⃣ : la réserve
    2⃣ et 3⃣ : le CEO et le CTO qui ont respectivement 2% et 1.5%
    4⃣ : l’adresse qui a servi à la “vente privée”, alimentée à hauteur de 2 000 000 de jetons le 20/09
    5⃣ à 8⃣ : des adresses contrôlées par eux ou des cadeaux à des copains

    Il y a donc 12 681 tokens vendus à 0.8$ d’où le chiffre. Soit 0.6% de l’objectif atteint.

    Mais d’où viennent les 550 000€ de capital ?
    96fc164c-23bf-4ad3-9ca5-a208b559b3ce-image.png

    Aussi incroyable que ça puisse paraître ce sont des fonds propres de l’unique actionnaire qui avait probablement décidé de les mettre. Ce bluff idiot vise à faire croire qu’il y a du monde intéressé afin d’appâter des pigeons lors des deux prochains rounds de l’ICO.

    Du coup la donne change. Au lieu de cramer la thune des investisseurs, le fondateur crame à 98% la sienne. Je suis rassuré sur son potentiel de nuisance et espère qu’il retiendra la coûteuse leçon.

    Quelques bonus pour la fin

    Encore un qui se croyait original avec son supply de ∏. A croire que c’est le point commun de tous ceux qui aspirent à remplacer le système bancaire avec leur shitcoin.

    Une célébrité naissante sur Google
    d9027da5-646f-4599-b0bc-c7fb4567299b-image.png

    L’avis tranché de ScamDoc
    4f35d5aa-4ab2-42dc-b803-4d5598694f88-image.png

    P waza 2 Replies
  • -

    @CamilleHonneur D’où viennent les 550k€ de capital ?

    ==> éléments de réponse sur Pappers.fr, si tu cherches Ampère Holding (75008) ==> toute la documentation juridique

    ==> Le 3 novembre 2022, l’associé unique a mis à jour les statuts et augmenté le capital social de 545’500€, qui proviennent de l’apport de ses actions dans Daan Technologies.

    ==> l’ICO de 550k€ existe-t-il ?

  • -

    @CamilleHonneur a dit dans [ICO] La Banque des Industries Manufacturières et son token $BIM :

    Leur prévente est un échec total. La blockchain ne ment pas : ils ont récolté 10 000$.

    Voilà une petite vue du BIM token tracker sur Polygon scan. Ca ne se bouscule pas.
    04dfa603-21fb-4d10-b2f6-d14f54abeb77-image.png15c94484-a843-4558-8a6e-52161f4416be-image.png

    Il y a donc
    1⃣ : la réserve
    2⃣ et 3⃣ : le CEO et le CTO qui ont respectivement 2% et 1.5%
    4⃣ : l’adresse qui a servi à la “vente privée”, alimentée à hauteur de 2 000 000 de jetons le 20/09
    5⃣ à 8⃣ : des adresses contrôlées par eux ou des cadeaux à des copains

    Il y a donc 12 681 tokens vendus à 0.8$ d’où le chiffre. Soit 0.6% de l’objectif atteint.

    Mais d’où viennent les 550 000€ de capital ?
    96fc164c-23bf-4ad3-9ca5-a208b559b3ce-image.png

    Aussi incroyable que ça puisse paraître ce sont des fonds propres de l’unique actionnaire qui avait probablement décidé de les mettre. Ce bluff idiot vise à faire croire qu’il y a du monde intéressé afin d’appâter des pigeons lors des deux prochains rounds de l’ICO.

    Du coup la donne change. Au lieu de cramer la thune des investisseurs, le fondateur crame à 98% la sienne. Je suis rassuré sur son potentiel de nuisance et espère qu’il retiendra la coûteuse leçon.

    Quelques bonus pour la fin

    Encore un qui se croyait original avec son supply de ∏. A croire que c’est le point commun de tous ceux qui aspirent à remplacer le système bancaire avec leur shitcoin.

    Une célébrité naissante sur Google
    d9027da5-646f-4599-b0bc-c7fb4567299b-image.png

    L’avis tranché de ScamDoc
    4f35d5aa-4ab2-42dc-b803-4d5598694f88-image.png

    57-3 = 54 pigeons, c’est du lourd …!

    merde

  • -

    @Kylian-b et BIM l’arnaque !