Au Royaume-Uni, les portefeuilles auto-hébergés ne seront finalement pas surveillés