Selon un des co-fondateurs du BAYC, la plateforme Discord est inadaptée au Web 3.0