La plateforme BitMEX se retrouve contrainte de licencier le quart de ses employés