« Une livre de Liverpool dopée au bitcoin »