Vitalik Buterin va réinvestir 100 millions de dollars pour la recherche scientifique