Visa et ConsenSys s’attaquent au secteur des monnaies numériques de banque centrale (MNBC)