Selon la BRI, la finance décentralisée est plus vulnérable que la finance traditionnelle