La capitalisation des cryptomonnaies dépasse désormais celle d’Apple et Microsoft