En Afrique, l’adoption des cryptomonnaies progresse, et elle ne vient pas seulement des institutionnels