Les Européens souhaitent que les cryptomonnaies soient régulées par les États, et pas l’UE