Ce sondage assure que la « grande majorité » des institutionnels possédera des cryptomonnaies d'ici 2026