Le Figaro - Édition du mardi 22 mai 2018 La Polynésie, terre promise d’une île futuriste et libertarienne Une société californienne remet au goût du jour les utopies. Blue Frontiers entend implanter dans les eaux polynésiennes un premier pilote d’îles flottantes. Un projet un peu fou, à double facette, puisqu’il voudrait à la fois répondre à un défi scientifique et écologique et repenser le contrat social. Par Bertille Bayart Extrait Blue Frontiers entend apporter des réponses technologiques à un questionnement politique. Pour satisfaire l’envie d’une citoyenneté librement choisie et contractualisée, ses îles flottantes se veulent à terme des structures modulaires, aptes à une forme moderne de tribalisme. (…) Et pour mettre en œuvre la démocratie liquide, la Silicon Valley a les solutions. La technologie de la blockchain, qui fait de chaque participant le garant d’un système d’échanges sans intermédiaire ni autorité centralisatrice, explore le territoire des institutions. Le projet de Blue Frontiers en fait donc une pierre angulaire. Et bien sûr, la communauté à venir aura sa cryptomonnaie, le « Varyon ». Une levée de fonds a commencé. Objectif : récolter jusqu’à 15 millions d’euros environ pour financer les premières phases opérationnelles du projet. Et un premier partenariat dans le « monde réel » a été conclu. Le groupe touristique Grey Holdings, leader dans la zone, acceptera les Varyons. (…) Tous droits réservés