CoinShares : la vague de méfiance actuelle touche surtout le Bitcoin (BTC)