Selon Charles Hoskinson, la Proof-of-Work « ne mène à rien »