40 % des clients de Goldman Sachs affirment être exposés aux cryptomonnaies