Affaire GameStop : les actions sur la DeFi, la fausse bonne idée ?