Blockchain privée, autant d'avenir que le Minitel ?