Russie : les cryptomonnaies bientôt considérées comme des biens à protéger

  • -

  • -

    oulà, un article baclé écrit à la va-vite par quelqu’un qui ne connait pas la Russie.
    La déclaration obligatoire ne concerne que les personnes disposant d’un certain montant de crypto-monnaies. La peine de 3 ans de prison ne concerne que les gros détenteurs. Et il manque plein de choses sur cette loi qui entrera en vigueur en janvier.
    Et comme cette loi sera applicable en janvier, elle peut encore être amendée.
    L’état Russe cherche simplement à lutter contre le blanchiment et l’exode fiscal. Ils n’iront pas embêter les petits usagers.

    Au final, la législation en Russie reste beaucoup plus souple qu’en Europe.

  • -

    La législation française est actuellement relativement souple aussi sur ce sujet. Par exemple l’obligation de déclaration concerne les exchanges sur lesquels ont est, pas les wallets ; de plus on déclare pas le montant mais juste la possession du compte. Enfin une non déclaration entraîne un simple redressement fiscal sur un montant jugé en ta possession et non déclarée, sur laquelle tu paies donc un impôt (uniquement donc si tu n’as pas fait ta déclaration).

  • -

    C’est bien ce que je dis, c’est plus souple ici. 90% des russes utilisant les crypto monnaies n’auront rien à déclarer et ne paieront rien car en dessous du seuil limite.
    En général la fiscalité russe est très souple. Par exemple un travailleur indépendant déclarera ses revenus sur une application mobile et il ne sera jamais controlé, c’est basé sur le volontariat (les travailleurs indépendants paient 4% d’impôts). Pourquoi ? Outre le fait que le gouvernement ne met aucune pression fiscale sur ceux qui gagnent peu, il faut savoir que si tu veux un crédit pour acheter une voiture ou un appart, c’est basé sur ce que tu déclares aux impôts. Donc en gros, quand ils ont mis en place ce système, ça a été considéré comme un cadeau fait aux travailleurs indépendants qui maintenant ont accés au crédit (ceux qui n’ont pas besoin de crédit, ne déclare rien).
    La France c’est l’inventeur de la TVA, c’est toujours le premier pays à légiférer pour mettre en place de nouveaux impôts. Ce n’est pas pour rien que c’est le pays le plus taxé au monde.