Les dirigeants de BitMEX auraient « pillé » 440M$ de la plateforme pour éviter leur saisie