Le MIT lève des fonds pour Bitcoin



  • Le très célèbre MIT (Massachusetts Institute of Tecnhology) situé à Boston a annoncé hier avoir recueilli 900.000 $ pour financer les travaux de trois développeurs Bitcoin.

    Le Fonds de développement Bitcoin est entre autres soutenu par l’investisseur et ex-étudiant du MIT, Fred Wilson et le cofondateur de LinkedIn, Reid Hoffman. Ce Fonds, a pour but d’aider les trois codeurs à résoudre le débat autour de la taille des blocs et d’autres défis techniques similaires, à partir d’une plate-forme académique de travaille.

    Brian Forde, directeur du Digital Currency Intiative (DCI) au MIT, estime que la communauté universitaire à une responsabilité vis à vis des développeurs et doit permettre de soutenir leur initiative en leur fournissant un lieu et des moyens afin de poursuivre dignement leur travail.

    Forde a récemment déclaré au média américain CoinDesk :

    Nous avons construit le fonds pour être en mesure d’aider les gens comme Wlad (van der Laan), Cory (Champs) et Gavin (Andresen) qui ont soutenu bitcoin, à poursuivre leur travail d’une manière académique.

    Depuis avril 2015, les développeurs ont travaillé avec le MIT à temps plein. C’est à cette date que MIT Media Lab a créé le DCI, pour favoriser une exploration académique de la Bockchain.

    De nombreux donateurs

    Le Fonds inclus aussi des entreprises comme BitFury, Bitmain, Chain, Circle et le Nasdaq, mais aussi des investisseurs comme Jim Breyer (Facebook, 21st Century Fox), Jim Pallotta (Tudor Investement, président de l’AS Rome), Jeff Tarrant (Protégé Partners) et Fred Wilson (Twitter, Tumblr, Kickstarter).

    L’argent a été fourni via ce que Forde appelle le « don sans restrictions ». Une forme de financement destinée a empêché les donateurs d’avoir une quelconque influence sur les développeurs. En ce qui concerne le débat autour de la taille des blocs et qui oppose deux visions différentes, en l’espèce de Bitcoin Core et Bitcoin Classic, le MIT affirme ne pas avoir de position officielle.

    Bien que le MIT tienne une position neutre, il semble assez clair que l’enjeu autour de la taille des blocs pousse l’université à organiser cette levée de fond.

    Idées académiques et MIT

    Il est nécessaire pour le milieu universitaire de fournir une plate-forme qui permette la réflexion afin d’épouser les idées académiques plutôt que de demander aux développeurs de travailler gratuitement ou pour des sociétés. Nous aimerions que d’autres établissements d’enseignement fassent la même chose.

    C’est la volonté exprimée par Ford et selon un billet paru sur Medium, l’argent couvrira les salaires, les voyages et tous les efforts liés au développement du protocole Bitcoin. Par ailleurs, la DCI est elle-même financée par les sponsors du Media Lab of MIT et tous les fonds seront versés en dollars américains, même ceux reçus initialement en Bitcoin.

    Cet article Le MIT lève des fonds pour Bitcoin est issue du site Le Coin Coin.