Un contrat de construction à 6 milliards de dollars pour la « crypto-city » d’Akon