Macron : vers une blockchain à la française



  • Selon le quotidien _Le Figaro, _Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, devrait annoncer demain, lors des 3ème Assises du financement participatif, une « adaptation de la législation encadrant le monde de la finance » afin d’autoriser progressivement l’introduction de la technologie blockchain. L’expérimentation commencerait par une blockchain dédiée au marché des mini-bonds (les bons de caisse).

    En cas de succès, le gouvernement pourrait bien étendre le champ d’application de cette blockchain aux titres non cotés « afin de favoriser l’émergence d’une Bourse des PME » et pourquoi pas aux bourses de valeurs cotées, comme la Bourse de Paris.

    Dans une note intitulée « Gouvernance de la blockchain » remise jeudi dernier à une commission parlementaire, le réseau de dirigeants d’entreprise CroissancePlus pose trois recommandations  :

    – accorder à la blockchain le statut de preuve authentique de transaction ;
    – ouvrir les expérimentations pour les transactions de titres non coté ;
    – consacrer 500 millions d’investissements d’avenir pour la construction de blockchains privées.

    J’en ajoute une 4ème : intégrer dans la réflexion les opportunités liées au développement des blockchains « permissionless » libres et ouvertes comme celle de Bitcoin.


    **Source : **lefigaro.fr

    Source: Bitcoin.fr