Blockchainiz, la blockchain à l’usage des banques et des assurances



  • Forte d’une équipe de cinq personnes œuvrant pour des clients comme la BNP, AXA, et la Banque Accord, l_a startup Utocat vient d’annoncer la création de Blockchainiz, un « accélérateur de prototypes » à destination des banques et des assurances souhaitant expérimenter des « solutions blockchain » au cœur de leurs infrastructures. Clément Francomme CEO et cofondateur d’Utocat_ a accepté de répondre à nos questions.


    bitcoin.fr : En quoi consiste Blockchainiz ?

    Clément Francomme : Blockchainiz c’est la plateforme que nous mettons à disposition de nos clients banque/assurance pour accélérer la conception de prototypes et mettre en place au plus efficace une solution Blockchain au cœur de leurs infrastructures. Nous faisons du sur mesure avec une approche neutre : nous ne souhaitons pas prendre parti spécifiquement et proposons actuellement les réseaux Ethereum et Bitcoin qui ont des usages souvent différenciés. Nos services vont du conseil à l’architecture de SI Blockchain en passant par la phase de prototype.

    bitcoin.fr : Quelles sont les attentes de vos clients (BNP, AXA, Banque Accord) par rapport à Blockchainiz ?

    Clément Francomme : Leurs attentes sont de disposer d’un accompagnement efficace dans la compréhension du sujet [la blockchain] et la mise en pratique avec des cas concrets sur un horizon court.

    bitcoin.fr : Avez-vous des clients intéressés par des solutions utilisant la blockchain Bitcoin ?

    **Clément Francomme : **Oui, notamment sur la signature électronique.

    bitcoin.fr : Vers quoi mènera l’onglet de trading de blockchainiz.io ? Vous lancez-vous dans la vente en ligne de bitcoins ou d’ethers ?

    **Clément Francomme : **Il sera supprimé. L’idée était d’agréger les plateformes de trading actuelles en une seule API unique pour que l’intégration en soit plus simple pour des traders automatisés. La plus-value était faible, nous ne poursuivrons pas l’idée.

    bitcoin.fr : Avec la page Notariat souhaitez-vous vous placer sur le marché de la preuve d’existence ?

    **Clément Francomme : **C’est une simple démo pour nos clients, ça ne correspond pas à une solution de ‘prod’ et on ne compte pas remplacer mapreuve.com par exemple.

    bitcoin.fr : La pérennité de preuve d’existence obtenue sur la page Notariat est-elle liée à l’existence de blockchainiz.io ou est-elle vérifiable en dehors de la plateforme même si celle-ci disparaît ?

    **Clément Francomme : **L’idée c’est que notre solution soit neutre et que nos clients aient tous les éléments pour reprendre leur activité avec un autre partenaire si nous venions à disparaître.

    bitcoin.fr : Les solutions de E-Commerce qui seront proposées sur blockchainiz.io sont-elles celles d’Utocat ?

    **Clément Francomme : **Oui en effet, c’est la même chose, le même système qui sera d’ailleurs fusionné.

    bitcoin.fr : Comment se porte Utocat ? Quels sont les projets à court terme ?

    **Clément Francomme : **Notre équipe [compte actuellement] 5 personnes. Nous prévoyons d’être 8 à la fin d’année 2016 […]. Nous allons focaliser toutes nos ressources sur blockchainiz.io qui s’avère d’un plus grand potentiel à court et moyen terme. Utocat marchand sera certainement conservé car il ne coûtera pas en maintenance et peut-être que dans un avenir à 5 ans le paiement en bitcoin sera devenu un réel sujet pour les individus. Nous anticipons un éventuel regain d’intérêt cet été lors du halving et peut être que ce sera l’occasion de convaincre quelques commerçants.

    <iframe width=“660” height=“371” src=“https://www.youtube.com/embed/Q7ypMDu_fYk?feature=oembed” frameborder=“0” allowfullscreen=""></iframe>

    Source: Bitcoin.fr