France : l’ADAN préconise la souplesse pour l’application des règles de lutte contre le blanchiment