Austin Hill : le consensus est là



  • Interrogé par Coinjournal, Austin Hill, cofondateur de Blockstream, a répondu à la polémique initiée par Mike Hearn : non, l’avenir de Bitcoin n’est pas compromis. Mieux : il y a d’ores et déjà un consensus sur la méthode à mettre en oeuvre pour aller de l’avant et seuls certains « détails techniques » sont encore à discuter.

    « La principale question c’est le potentiel global de cette technologie, ce qu’elle peut apporter au monde, et dans cette discussion, il n’est pas raisonnable de se déchirer sur des propositions techniques. Certains sont tellement accrochés à leur idée que si on ne leur donne pas raison, ils considèrent que tout a échoué. Cette façon de voir les choses n’est pas d’une grande utilité […]. Outre «Segregated witness », notre équipe [Blockstream] a fait un certain nombre de propositions à Hong Kong, qui, pour la plupart, n’ont pas été retenues […] mais il y a eu depuis des discussions, des collaboration et des améliorations.

    Je pense qu’il existe déjà un consensus clair et tous les gens à qui je parle, y compris nos cofondateurs impliqués dans ‘Bitcoin Core’, conviennent que l’amélioration du débit de transaction est nécessaire. Les discussions au sein de la communauté ont abouti à une conclusion assez unanime : les propositions actuelles doivent être évaluées scientifiquement à partir de données réelles afin de prendre les bonnes décisions. Les détails techniques (« hard fork » ou « soft fork ») doivent encore être discutés mais pour une grande partie de la communauté il y a un véritable consensus sur la façon d’aller de l’avant. »

    Source : coinjournal.net

    Source: Bitcoin.fr