Aragon Court, la fausse bonne idée d’un tribunal décentralisé