[Presse] Le Particulier ● (Fausses plates-formes) Les coulisses des arnaques aux placements

  • Modérateur -

    [ Le Particulier ⎟ Édition de février 2020 ⎟ Pages 40 - 45 ]

    Les coulisses des arnaques aux placements

    Forex, bitcoins ou diamants, les investissements fictifs ont fait perdre plus d’un milliard d’euros aux épargnants, depuis 2017. Aujourd’hui, les escrocs inventent de nouvelles offres pour appâter les investisseurs en mal de rentabilité financière. Par Frédérique Schmidiger


    Extrait (…) Le milliard officiellement perdu par les épargnants n’est que la partie émergée de l’iceberg. Peu de victimes portent plainte. Beaucoup se taisent par honte d’avoir été roulées et d’avoir même entraîné des proches dans la galère. Car les arnaques aux placements sont partout : mails, annonces sponsorisé sur les moteurs de recherche, publicités sur internet, les applications ou les réseaux sociaux. (…) L’enjeu pour les escrocs est de susciter la curiosité pour diriger vers leurs sites, puis de rassurer et crédibiliser leurs propos. D’où la multitude de logos de journaux et de références à des articles de presse. N’espérez pas trouver d’informations précises sur les produits (frais, commissions…). Pour en savoir plus, il faut livrer un mail et un numéro de téléphone. Certains sites n’ont pas d’autre objet que de collecter ces données pour les commercialiser. (…) Vous êtes ensuite rapidement rappelé par un conseiller affable d’un centre d’appels (en général, situé à l’étranger), sur un fond sonore digne d’une salle de marché. Il s’exprime dans un bon français, est précis, bien informé et plein de sollicitude. L’affect entre en jeu pour mieux vous piéger. Vous avez un conseiller attitré — que vous ne rencontrez jamais — mais qui vous appelle, vous rappelle, prend de vos nouvelles. Il vous fait culpabiliser si vous ne versez pas les fonds ou vous pousse à les verser très vite pour ne pas rater une occasion en or. Des techniques de manipulation bien rodées, auxquelles il est difficile de résister. Et ce, d’autant plus que le discours s’adapte au profil de la victime. Il ne faut pas croire que seuls les naïfs et les novices en matière de placements se laissent berner. (…)


    lprtclr.jpg