Telegram VS la SEC : la bataille se poursuit