Blockchain Inspector



  • Blockchain Inspector est un nouvel outil d’exploration et d’analyse de la blockchain qui ambitionne de permettre aux entreprises _« de se conformer aux obligations juridiques résultant des réglementations internationales en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. » _

    Stéphane Traumat a accepté de nous en dire davantage sur ce projet actuellement en développement.

    _**« **Blockchain Inspector est un outil qui a pour objectif d’aider à combattre la fraude et le crime sur le blockchain. _Grâce à notre outil d’intelligence artificielle (déjà utilisée dans de nombreux domaines notamment pour simuler le comportement des foules dans des parcs d’attractions ou pour le développement d’une voiture autonome), nos clients peuvent créer leurs propres règles afin de profiler les utilisateurs, suivre leur activité et lever des alertes en fonction de leurs comportements. L’avantage clé de notre solution est qu’elle permet d’intégrer des raisonnements humains et ainsi de transposer l’expérience des experts dans un système informatique capable de traiter des quantités de données très importantes.

    Cas d’utilisations

    Imaginons dans un future proche qu’une banque se soit mis au bitcoin, afin de se conformer aux obligations juridiques résultant des réglementations internationales en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, ainsi que le respect des sanctions et embargos financiers, tous ces établissements devront implémenter des processus de connaissance du client (KYC : Know Your Client). Concrètement, cela se traduit par l’obligation de mettre en oeuvre des procédures qui permettent de s’assurer de l’origine des fonds et du bien-fondé des opérations. Ces procédures doivent aussi surveiller les  »opérations remarquables » ou  »atypiques ».

    Imaginons donc que notre banque gère le portefeuille bitcoin d’une entreprise A et qu’elle gère aussi le portefeuille bitcoin d’une chaîne de restaurant B. Si elle souhaitait identifier certaines adresses bitcoin inconnues, elles pourraient par exemple crée deux règles grâce à notre outil :

    – Si un virement est réalisé toutes les fins de mois vers une adresse X depuis l’entreprise A, alors le propriétaire de l’adresse X est certainement salarié de l’entreprise A.

    – Si des paiements sont faits régulièrement depuis une adresse X vers les adresses de la chaîne de restaurant B alors le pays de X est certainement le même que celui de la chaîne de restaurant.

    Notre outil permet aussi de créer des règles pour générer des alertes comme, par exemple,  »si un transfert est fait vers un pays sous embargo alors levez une alerte ».

    Bien entendu, l’objectif est de permettre aux personnes chargés de lutter contre la fraude et le crime de pouvoir rapidement créer des règles en fonction de leurs besoins et d’automatiser leur exécution.

    Notre outil est bien sûr aussi à destination des forces de l’ordre et des autorités de régulation.

    Où en sommes-nous ?

    Nous avons un premier prototype qui fonctionne, il sera pleinement opérationnel en janvier. Désormais nous cherchons un client-partenaire avec qui nous pourrions travailler pour finaliser une première version. L’idée est de partir des données de ce client et de bâtir avec lui des règles afin de prouver la pertinence de notre approche.

    Concurrence

    _Nous avons identifié cinq acteurs ayant développé une solution plus ou moins proche de notre produit. _Globalement, nos concurrents sont plutôt orientés sur des problématiques de vérification d’identité. Plutôt que d’être dans l’automatisation pré-configurée, nous prenons le parti d’avoir un outil qui permet à nos clients de transposer l’expérience de leurs experts en logiciel autonome. »

    Captures d’écran

    <table>

    <tbody>

    <tr>

    <td>

    Faire des recherches

    (adresses, transactions & entités)

    </td>

    <td>1 - search</td>

    </tr>

    <tr>

    <td>

    Afficher une adresse particulière.

    Sur cet écran, on voit que deux règles différentes ont mis à jour une information, l’une suppose à 70% que cette adresse est lié à une entité française et l’autre suppose à 30% que l’adresse est anglaise.

    </td>

    <td>2 - address detail</td>

    </tr>

    <tr>

    <td>

    Afficher une transaction

    Des règles ont fixés des pourcentages sur le pays et les propriétaires probables du destinataire.

    </td>

    <td>3 - transaction detail</td>

    </tr>

    <tr>

    <td>

    Afficher une entité

    On a une sorte de lifestream à la facebook qui indique qu’une règle a déterminé qu’une adresse appartenait à cette entité. On a aussi une alerte (rouge) qui indique qu’une règle a trouvée que la personne avait fait un virement qui violait un embargo.

    </td>

    <td>4 - entity detail</td>

    </tr>

    <tr>

    <td style=“text-align:center”>

    Créer des règles

    Application qui permet de créer des règles par un utilisateur. Les règles sont transformées en application C++ et lancées pour analyser le blockchain.

    </td>

    <td>5 - ia-studio</td>

    </tr>

    </tbody>

    </table>

    ** En savoir plus : **blockchaininspector.com

    Source: Bitcoin.fr