G7 : Vers un encadrement de Bitcoin ?



  • L’hebdomadaire allemand Der Spiegel aurait apporté aujourd’hui que les ministres des finances des pays du G7 (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Canada), réunis en marge du sommet du G20 à Antalya en Turquie, « souhaitent durcir la réglementation encadrant l’utilisation des monnaies virtuelles qu’il soupçonne d’être utilisées par l’organisation Etat islamique (EI) pour procéder en toute discrétion à des transferts de fonds ».

    « Après les attentats commis à Paris et à Saint-Denis vendredi dernier, que l’EI a revendiqués, les ministres des Finances du Groupe des Sept (Etats-Unis, Canada, Japon, Allemagne, France, Italie et Grande-Bretagne) ont débattu lundi de la réglementation des « fintechs », les nouvelles technologies financières, lundi en marge du sommet du G20 à Antalya, en Turquie, précise le magazine.

    Le ministère allemand des Finances s’est refusé à tout commentaire en arguant du fait que les réunions ministérielles du G7 étaient confidentielles […].

    La Commission européenne souhaite elle aussi améliorer la régulation du secteur des « fintechs ». Dans un document publié mardi, elle assure que « l’utilisation des monnaies virtuelles fera l’objet d’une attention particulière ».

    Sources : reuters.com – lesechos.fr

    Source: Bitcoin.fr


  • Etherian

    Comment peuvent ils encadrer drastiquement une monnaie décentralisé ? le terme encadré est il justifié ou faut-il preferer “influencer” ?



  • @Capparzo a dit :

    Comment peuvent ils encadrer drastiquement une monnaie décentralisé ? le terme encadré est il justifié ou faut-il preferer “influencer” ?

    L’Europe peut décider de couper les moyens d’acheter / vendre des crypto-monnaies (les banques sont déjà réticentes à faire des virements vers des plate-formes d’échanges, elles pourraient bien ne plus en faire du tout).

    Dans ce cas là, je pense qu’on peut bien parler d’encadrement

    L’utilisation du réseau et des blockchains est par contre totalement indépendant de l’UE.

    La Commission européenne souhaite elle aussi améliorer la régulation du secteur des « fintechs »

    Cela montre une peur plus large des banques vers les nouvelles technologies financières. On annonce une perte d’emploi assez énorme à l’avenir dans le secteur, et les politiques pourraient bien décider de bloquer les fintechs dans “l’intérêt de l’emploi”


  • Etherian

    J’entend. Mais si l’UE bloque la possibilité d’acheter des Cryptos via l’euro ou un moyen de paiement traditionnel, cela restera possible en achetant d’abord une autre devise puis apres en la convertissant en BTC.

    Enfin… tout ca pour dire, que d’une maniere ou d’une autre, je pense que L’UE et toutes les autres instances savent que ces “nouvelles” ont juste pour effet d’influencer le cours. Jamais ils n’envisageront réellement l’interdiction formelle de la monnaie.



  • @Capparzo a dit :

    J’entend. Mais si l’UE bloque la possibilité d’acheter des Cryptos via l’euro ou un moyen de paiement traditionnel, cela restera possible en achetant d’abord une autre devise puis apres en la convertissant en BTC.

    Enfin… tout ca pour dire, que d’une maniere ou d’une autre, je pense que L’UE et toutes les autres instances savent que ces “nouvelles” ont juste pour effet d’influencer le cours. Jamais ils n’envisageront réellement l’interdiction formelle de la monnaie.

    Ces nouvelles ont plutôt pour but de rejeter la faute sur un truc méconnu par le grand public

    Quand la totalité ou presque des fonds vient de la vente de pétrole …