L’enfant-bulle et le rat d’égout



  • La vidéo de l’intervention d’Andreas Antonopoulos au « DevCore Workshop » de la Bitcoin Fondation le 16 octobre dernier vient d’être mise en ligne. Dans sa présentation Antonopoulos met en relief les failles des solutions fermées, propriétaires et centralisées que les banques tentent de mettre en place, comparant les blockchains privées à des « enfants-bulles » rendus « extrêmement vulnérables » par excès de protection. Bitcoin, résilient et robuste, c’est une horde de « rats d’égouts » exposés en permanence « aux agents pathogènes ».

    « On ne parviendra jamais à construire une bulle suffisamment solide pour garantir la sécurité des informations financières […]. Il y aura des fuites ». La sécurité des échanges ne peut-être garantie que par « l’ouverture, la décentralisation et le respect de la vie privée ».

    Sur un sujet proche (« décentralisation, performance et sécurité ») lire également cet article de Pierre Noizat publié sur_ e-ducat.fr_

    <iframe width=“660” height=“371” src=“https://www.youtube.com/embed/810aKcfM__Q?feature=oembed” frameborder=“0” allowfullscreen=""></iframe>

    Source: Bitcoin.fr