Alibaba et Tencent testeront en premier la cryptomonnaie du gouvernement chinois