Le bitcoin à 300 euros



  • Après le cap des 300 dollars, franchi il y a moins d’une semaine, voilà celui des 300 euros. Le bitcoin, à son cours le plus haut depuis décembre 2014, semble essentiellement tiré par les marchés chinois qui s’affichent en ce moment à 10 dollars au dessus des autres. Méfiance tout de même : les bourses chinoises ne fonctionnent pas comme ailleurs : aucun frais de négociation tant que les yuans et les bitcoins (réels ou virtuels !) ne sortent pas de l’espace de la plateforme. Il reste que cette hausse traduit un retour en grâce de Bitcoin dans l’Empire du Milieu.

    Quelques éléments d’explication :

    – Une offre plus faible : d’une part les mineurs chinois, dans un marché à la hausse, n’ont plus la même urgence à liquider les bitcoins minés sur les marchés, d’autre part la vente des bitcoins saisis sur Silkroad, derrière nous depuis le 5 novembre, ne constitue plus, dans le marché encore assez peu liquide du bitcoin, une menace pesant sur le cours ;

    – Une demande plus forte : l’augmentation du nombre d’utilisateurs en Chine serait provoquée à la fois par la défiance à l’égard du yuan après les dévaluations de l’été dernier, par la recherche de nouveaux investissements après la retombée des marchés boursiers chinois et par la volonté de certains investisseurs de contourner le contrôle des changes (un chinois ne peut pas envoyer plus de 50 000 $ par an hors du pays) ;

    – Des éléments déclencheurs : les spéculateurs auront sans doute été sensibles au signal positif émis par la « Cyberspace Administration of China », le 13 octobre dernier (repris par Le Quotidien du Peuple, organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois) et aux bonnes nouvelles venues de l’étranger : dans une moindre mesure, la récente (discrète et légère) implication de Visa et de Mastercard dans l’écosystème Bitcoin et surtout la décision rendue le 22 octobre par la Cour de justice de l’Union européenne.

    Source: Bitcoin.fr



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.