De faux comptes proposant la vente de Libra ont émergé sur les réseaux sociaux