La firme Gotbit révèle qu’elle est payée pour fausser les volumes d’échanges sur les exchanges