[Presse] Le Monde ● La bonne fortune des cyberdélinquants

  • Modérateur -

    [ Le Monde ⎟ Édition du jeudi 11 juillet 2019 ⎟ Page 13 ]

    La bonne fortune des cyberdélinquants

    En 2018, près de 68 000 infractions numériques ont été enregistrées par la gendarmerie. Par Martin Untersinger

    Extrait La grande majorité des actes malveillants numériques relèvent des « escroqueries liées à Internet » : elles rassemblent plus de 73% des infractions qui ont fait l’objet d’un dépôt de plainte dans une gendarmerie. Le ministère de l’intérieur estime que le préjudice total des escroqueries en ligne s’élève à plus de 1 milliard d’euros en 2018. (…) Les sites de « Forex » (…) font aussi partie des principales escroqueries recensées par les autorités. Les internautes pensent avoir affaire à une plate-forme légitime avant que ses responsables disparaissent dans la nature, rendant impossible la récupération de leur gain et même de leur mise de départ. Le montant du préjudice s’élèverait à plusieurs centaines de millions d’euros. Les arnaques aux cryptomonnaies se sont aussi développées à grande vitesse, suivant un mode opératoire similaire. En janvier, quatre individus ont été mis en examen, dont trois ont été écroués pour escroquerie en bande organisée : ils organisaient de faux investissements en cryptomonnaies et auraient détourné 5 millions d’euros. (…) Les informations à la disposition des forces de l’ordre sont parcellaires, rendant plus difficiles encore les enquêtes et alimentant ainsi un faux sentiment d’impunité, qui lui-même décourage les victimes de porter plainte. Les enquêteurs se sont pourtant aperçus qu’ils pouvaient parvenir à de bons résultats en arrivant à faire des recoupements entre les affaires. (…)

    L’article complet également en ligne : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/07/09/la-cyberdelinquance-une-menace-au-quotidien-que-l-etat-peine-a-mesurer_5487189_4408996.html

    LMD.jpg

    © Tous droits réservés

A voir également