Le Figaro - Édition du jeudi 29 novembre 2018 Terrorisme, marché de l’art… les beaux jours de la délinquance financière La cellule de renseignement financier Tracfin alerte sur les nouvelles formes de blanchiment d’argent. Par Paule Gonzalès Extrait (…) Les « cryptoactifs » qui utilisent un réseau informatique ou une blockchain pour effectuer des transactions entre différentes entités, sans traçabilité et dans l’anonymat, sont la nouvelle bête noire de Tracfin. Au point que ce dernier vient de créer une nouvelle cellule d’enquête baptisée Cyberfi. Parmi les risques, les manipulations de cours, les sites et les placements frauduleux en bitcoins, les cyberattaques et le commerce de produits illicites sur le darknet. (…) Tous droits réservés