La plateforme Komodo s’auto-hack pour sa sécurité