Pour presser le jus de l’orange



  • Article tiré de Bitcoin.fr, par Jacques Favier


    J’ai déjà évoqué le «B barré deux fois». De ce symbole, plusieurs ont fait des logos. Les plus populaires sont de couleur orange, ou en réserve blanche sur un cercle orange. Je n’ai pas connaissance d’une décision ou d’une explication «officielle». L’usage semble s’être imposé d’user d’un orange vif ( RGB 246-150-25, voir spécifications ici ). Très actinique, cette couleur stimule l’intelligence et la joie. Deux caractéristiques des bitcoineurs !

    Mais pourquoi orange ?

    Au départ, sans doute cette couleur était-elle celle qui évoquait le mieux l’aspect de l’or, le jaune pur rendant assez mal s’il n’est légèrement orné de reflets orangés. Le nom même du fruit, l’or-ange, paraît évoquer l’or, même s’il vient sans doute du persan, comme le mot paradis, d’ailleurs.

    Mais l’orange n’est pas un simple « code couleur » pour désigner l’or. Au delà d’une riche et longue histoire politique (née jadis de la confusion du nom du fruit et du nom de la famille des princes d’Orange) l’orange a sa symbolique propre de couleur mixte.

    Ma conviction c’est qu’en matière de bitcoin, l’orange n’est pas en or…

    Au risque de faire ma propre publicité (et puis parce que si l’on cherche « Bitcoin, couleur, orange » sur Google, mon texte sort souvent dans les 12 premières suggestions) je renvoie le lecteur intéressé, surtout s’il a du temps et du goût pour la philosophie et la mystique, au (long) billet intitulé en marge des mystères sacrés sur mon blog. Ce texte était consacré à une méditation sur la Cène de Vinci revisitée par l’artiste français Youl. Bien sûr, si l’artiste a choisi de partir de cette image mondialement célèbre, c’est entre autre parce qu’il s’agit d’un repas, et même d’une communion. Bitcoin est la monnaie d’une communauté.

    la Cène de Youl

    Mais dans ce texte, je tentais aussi de cerner la signification de la couleur orange, chassée de la table (celle de Vinci comportait des oranges) mais projetée par Youl vers le plafond, les cintres des fenêtres et le personnage à la place de Jean, le disciple que Jésus aimait.

    L’oranger reste vert toute l’année, fleurit à Pâques – fête de la résurrection – et porte ses fruits en automne. Il donne son nom à la couleur qui procède de l’union entre l’or céleste et le rouge sang de la vie. Pour cela, l’arbre et son fruit, puis sa couleur symbolisent parfois la révélation de l’amour divin à l’âme humaine. Raphael a représenté l’idéaliste Platon… sous les traits de Léonard, et vêtu d’orange, un doigt tourné vers le ciel, quand Aristote (toujours suspecté de matérialisme) a la main qui montre la terre.

    deux philosophes

    L’orange, couleur née d’une fusion, est dans plusieurs civilisations le symbole de l’indissolubilité du mariage. Mais parce que le mélange a aussi quelque chose d’impur (or de l’esprit, rouge de la chair ?) certaines traditions en font celui de la luxure. Dans l’art du blason, l’orange symbolise la dissimulation.

    Récapitulons : irréversibilité (du hash, de la transaction) dissimulation (de l’identité) … oui, le orange va bien au bitcoin !

    Pourquoi me suis-je servi de Zorrino en accroche de cet article ? Le petit indien quechua est marchand d’oRanGes, un fruit bien présent au Pérou, mais dont la dimension symbolique ne peut être mise entre parenthèses, tellement l’œuvre d’Hergé est riche d’archétypes, de références mythologiques, alchimiques, religieuses, maçonnes ou philosophiques. L’album du Temple du Soleil paraît à l’époque ou Hergé écrit à sa femme : Tintin voudrait devenir un homme. Il voudrait devenir humain. Tintin, même quand il semble chercher des trésors, est celui dont Michel Serres dira bien plus tard qu’il _est un explorateur de la fraternité humaine. _Sa première richesse est faite de rencontres.

    La couleur orange, depuis la rencontre avec Zorrino dont le nom signifie le petit renard,  court sous maintes variantes (car il n’y a qu’un jaune et qu’un rouge, mais il y a mille oranges) et d’un bout à l’autre de la lente approche par les héros du temple du Soleil. Ils manqueront d’y mourir sur le bûcher, en costume orange, pour avoir commis le crime de profaner l’or sacré. Mais Tintin, explorateur, est aussi celui qui décrypte les messages : dans cet album comme dans bien d’autres c’est pour avoir su lire un petit bout de papier qu’il garde, contre une organisation, le contrôle de la situation : en prévoyant l’éclipse, il fait voler en éclat l’ordre hautement centralisé de la société inca.

    **L’éclipse de l’astre d’or sauvera les hommes en orange. **

    eclipse

    Ce n’est pas tout : au début,  Tintin a défendu le petit porteur d’oranges d’une brute qui le persécutait. Un indien qui le surveillait a été ému par la noblesse de l’étranger et lui a donné un talisman. Que Tintin donne à Zorrino quand celui-ci l’a mené au Temple du Soleil, et que finalement Zorrino brandit face à l’Inca.

    Le marchand d’oranges est ainsi un médiateur (entre Tintin et l’Inca, chez qui lui-même choisira de rester). Mais tout au long du récit court un objet presqu’invisible et innommé (ceci, quelque chose…) qui pend au bout d’une chaîne et qui fait chaîne lui-même.

    chaine

    Gardez bien vos bitcoins. _You should never delete a wallet. _L’orange n’est pas l’or. Mais cela vaut peut-être autant et plus que de l’or…


  • Bitcoiner

    J’adORe ! Super article :D

    BTC : 1BWZ3FE6VQqsfMwUp7uwcu6GQ2BeeNQJRi | NXT : Seccour

    0

  • Etherian