Les mineurs canadiens pourront obtenir 300 MW d’électricité supplémentaire de la part de l’État