Une mise en examen pour Mark Karpelès



  • Selon le quotidien japonais Yomiuri, cité par l’AFP, la police s’apprête à émettre un nouveau mandat d’arrêt contre Mark Karpelès. Le CEO de MtGox est accusé d’avoir confondu les avoirs de ses clients avec ceux de sa société. On apprend ainsi que les bitcoins disparus auraient en partie été utilisés pour des dépenses personnelles et des droits de logiciels. Le système judiciaire japonais prévoit que la police peut maintenir en détention un suspect jusqu’à vingt jours sans mise en examen. Ce mandat d’arrêt prolongera cette période de 20 jours supplémentaires.

    Sources :zdnet.com – lessentiel.lu – lapresse.ca_