Windows 10, un problème pour Bitcoin ?



  • Avec Windows 10, disponible publiquement depuis le 29 juillet 2015, Microsoft collecte de nombreuses données personnelles ce qui pourrait bien constituer une menace pour la confidentialité de certains portefeuilles Bitcoin.

    Dans sa nouvelle déclaration de confidentialité, Microsoft annonce la couleur :

    « Nous accéderons à, divulguerons et préserverons les données personnelles, notamment votre contenu (comme le contenu de vos emails, d’autres communications privées ou des fichiers de dossiers privés), lorsque nous pensons de bonne foi qu’il est nécessaire de le faire ».

    Avec de telles dispositions, les données des _Bitcoin Wallets [1], _les clés privées Bitcoin et les mots de passe cryptant ces clés sont-ils en vraiment sécurité sous Windows 10 ? Stockés sur les serveurs de Microsoft, sont-ils à l’abri du vol… ou de la NSA ? On peut légitimement en douter.

    Evidemment l’utilisateur peut tenter de paramétrer le système pour limiter les fuites (voir ici), mais selon Peter Bright d’arstechnica.com, même configuré pour interdire l’envoi de données personnelles, Windows 10 continue à communiquer des données aux serveurs de Microsoft, et ce de manière assez peu transparente. Certes on comprend que cela puisse être utile pour certaines données diagnostiques, cependant le système s’arrête-t-il vraiment là ? Et pourquoi laisser croire à l’utilisateur qu’il peut garder le contrôle de ses données personnelles si ce n’est pas totalement le cas ?

    Les bitcoiners les plus suspicieux pourront toujours utiliser un « hardware wallets » [2] : Ledger Wallet * ou Trezor.

    Sources : arstechnica.com – cointelegraph.com


    _[1] Bitcoin Wallets : portefeuille Bitcoin, le terme « porte-clés » est cependant plus approprié. _

    [2] Hardware wallets : dispositifs externes qui protègent les clés privées Bitcoin.

    * Lien d’affiliation