En réponse à l’arrestation d’Assange, les archives de WikiLeaks ont été placées sur la blockchain de Bitcoin Cash