[Presse digitale] Capital.fr ● Bitcoin, vin... La France a ses petits Madoff

  • Modérateur -

    Bitcoin, vin… La France a ses petits Madoff

    Capital.fr - Édition web du 11 décembre 2018

    Bitcoin, vin… La France a ses petits Madoff

    Bien sûr, les escrocs ne détourneront jamais autant d’argent que leur modèle, le financier new-yorkais Bernard Madoff, qui avait escamoté quelque 55 milliards d’euros, mais leurs méthodes sont redoutables. Décryptage. Par Julien Bouyssou

    Extrait Il fallait s’y attendre : alors que les cours du bitcoin, de l’ether et d’autres cryptomonnaies enchaînent hausses et baisses fulgurantes, une myriade de sites vous proposent désormais d’ouvrir un compte, afin de spéculer comme un pro. Inutile de dire qu’avec ces intermédiaires les monnaies en portefeuille sont plus que virtuelles et que l’argent n’est jamais réellement investi. Vous risquez donc de ne jamais récupérer la mise. (…) Leurs méthodes, auparavant utilisées pour vendre des options binaires ou des produits sur le marché des changes (…), n’ont pas changé : établir rapidement un contact téléphonique avant de vous convaincre d’alimenter peu à peu votre compte. Sachez que seules les plateformes inscrites au registre officiel Regafi, ou disposant d’un agrément en tant que CIF ou CIP, sont habilitées à tenir de tels comptes. (…)

    L’article complet en ligne : https://www.capital.fr/votre-argent/bitcoin-vin-la-france-a-ses-petits-madoff-1319371

    0_1544560330168_cap.jpg

    © Tous droits réservés

A voir également