Six Swiss Exchange valide un ETP adossé à un panier de crypto-monnaies



  • 17 novembre 2018

    0_1542822936281_financialtime.JPG

    La principale bourse suisse, Six Swiss Exchange, a donné son feu vert pour un nouveau produit boursier ETP soutenu par la startup Amun AG. Répertorié sous l’index HODL, il suivra Bitcoin, Ripple, Ethereum, Bitcoin Cash et Litecoin.

    Alors que les cours des crypto-monnaies rencontrent de violentes turbulences depuis quelques jours, la Suisse a autorisé le premier ETP adossé à un panier de crypto-actifs. L’instrument financier sera lancé cette semaine sur la bourse Six Swiss Exchange, rapporte FinancialTimes.

    Un ETP est un produit boursier dont le but est de répliquer la performance d’un indice ou d’une classe d’actifs. Pour l’ETP Amun AG, près de 48% du fonds sera investi sur Bitcoin (BTC), le reste étant réparti entre XRP (25,4%), Ethereum (16,7%), Bitcoin Cash (5,2%) et Litecoin (3%).

    Contrairement aux crypto-produits dérivés existants, l’ETP Amun AG est le premier titre coté en bourse lié à plusieurs crypto-monnaies. Aux États-Unis, Grayscale et Coinshares proposent des produits similaires mais seulement rattachés à un seul crypto-actif.

    Les promoteurs du projet précisent que «selon une enquête mondiale réalisée par PwC sur la chaîne de blocs, l’incertitude réglementaire fait figure d’obstacle numéro 1 pour l’accès au marché des cryptomonnaies, le manque de confiance arrivant juste derrière. L’agrément d’une entité telle que la FINMA devrait sensiblement apaiser ces préoccupations majeures et légitimer un point d’entrée sur l’énorme marché des cryptomonnaies en Suisse, le pays étant en effet la destination la plus prisée pour les crypto-fonds»

    Amun ETP offrira une exposition aux crypto-monnaies aux investisseurs institutionnels qui ne peuvent investir que dans des valeurs mobilières ou ne veulent pas mettre en place un service de garde pour les actifs numériques. Il offrira également un accès aux investisseurs de détail qui n’ont actuellement aucun accès aux échanges cryptographiques en raison d’obstacles réglementaires locaux.” a commenté Hany Rashwan, cofondateur d’Amun AG.

    L’ETP sera négocié sous le symbole HODL, en référence au bitcoiner qui avait mal orthographié le mot HOLD sur le forum BitcoinTalk.

    “Nous pensons que la Suisse est la meilleure juridiction. La société lancera un ETP qui simplifiera la tâche des investisseurs pour ‘acheter le marché’ plutôt que de négocier des actifs cryptographiques spécifiques, bien que nous prévoyons d’émettre des trackers pour chaque actif.” a ajouté Mr Rashwan.

    En outre, on apprend que l’ETP facturera des frais de gestion annuels de 2,5%.

    La semaine dernière, SwissOne Capital a révélé le lancement prochain d’un fonds indiciel de crypto-monnaies réglementé par l’organisme FINMA.

    ( Lancement d’un fonds indexé sur les crypto-monnaies, en pleine déroute du Bitcoin Le Figaro Bourse)

    Plus tôt ce mois-ci, la FINMA a conseillé aux banques et autres courtiers investissant dans les crypto-monnaies d’appliquer une pondération du risque de 800% pour ce type d’actifs.

    Le régulateur recommande une pondération du risque de 800%. C’est-à-dire que les banques doivent attribuer une valeur 8x supérieure à ce type d’actif.

    Par exemple, un Bitcoin dont la valeur actuelle est de 5630€ doit être évalué 45 040€. Ainsi, les banques doivent conserver 8 fois le capital investi afin de couvrir de potentielles pertes.

    “Les crypto-actifs devraient se voir attribuer une pondération fixe de 800% pour couvrir les risques de marché et de crédit, que les positions soient dans le portefeuille bancaire ou de négociation.” a écrit la FINMA.

    Bien que la volatilité sur le marché de la crypto-monnaie semble s’estomper, le régulateur catégorise les actifs virtuels comme hautement volatils avec l’application d’un taux très élevé, habituellement réservé aux hedge funds.

    En outre, les institutions financières ne doivent pas placer plus de 4% de leur capital dans cette classe d’actifs et sont censées avertir la FINMA en cas de dépassement.

    A suivre…


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.