[Presse locale] Le Dauphiné Libéré ● Arnaque à la crypto­monnaie, un préjudice de 72 000 euros


  • Modérateur

    Le Dauphiné Libéré - Édition du lundi 27 août 2018

    Arnaque à la crypto­monnaie, un préjudice de 72 000 euros. Le Haut ­Alpin témoigne pour que « ça n’arrive pas aux autres »

    Avec cette arnaque à la crypto-monnaie, le Haut-Alpin a perdu 72 000 €, sa retraite, son bas de laine et une partie de ses rêves. Il raconte son histoire en exemple pour « prévenir ». Par Sandie Bircan

    Extrait Le Haut ­Alpin souhaite l’anony­mat : « Vous savez, ce sont de pe­tites communes, je ne veux pas être pointé », murmure-­t-­il. S’il a un peu perdu sa foi en l’Homme, celle pour la crypto­ monnaie reste intacte. D’ailleurs, il a toujours un porte­ feuille en bitcoins qui a toute sa confiance. (…) Au bout du fil, un homme se pré­sente comme un “broker” (ou courtier) qui travaille pour la société BLD « soi-­disant » installée tour Ariane, à la Défense, à Paris. Il s’agit d’une plateforme (…) disparue depuis. (…) Je me suis dit pourquoi pas et j’ai mis 0,5 bitcoin (…). » La machine est lan­cée. Le broker l’appelle une à deux fois par semaine (…). Ambiance open space, efferves­cence autour, parfois l’homme au bout du fil interrompt la con­versation pour “aller voir les ten­dances du marché”. Les gains arrivent et le discours est rodé : “Si vous aviez mis plus, vous auriez gagné tant…” (…) Le broker va même jusqu’à lui faire effec­tuer un retrait depuis ce porte­ feuille « pour montrer comment faire ». Le retrait marche, la tech­nique de crédibilisation aussi. Jusqu’à ce que l’homme casse son téléphone. (…) Il appelle l’en­treprise mais le “broker” n’est plus là,un autre prend le relais. (…) Il s’aperçoit alors que tout ça était un leurre. Ces gains ou ces pertes n’ont en fait jamais existé. (…)

    0_1535455350805_Z.jpg

    © Tous droits réservés

 

A voir également