voilà une bonne excellente nouvelle … et pourtant, c’est la morosité